we-are-your-friends-poster-zac-efron-trailer

Faut-il brûler…ce mec qui vous demande s’il peut « mettre un son » en soirée ?

Parfois, le regard perdu dans le lointain, accoudé à la balustrade de mon dupleix haussmanien  je repense à ces questions existentielles qui taraudent naturellement tout un chacun  :
quel est le sens de la vie ? pourquoi les pauvres s’habillent-ils mal ? dois-je rester ami avec les gens qui ont acheté une apple watch ? au supermarché  ai-je le droit – oui ou non – de prendre une bouteille de Fanta hors de son sachet d’emballage pour la payer à l’unité ?
Continuer à lire

thewolfofwallstreetcover

Enquête : faut-il taper de la C pour être un mec frais en soirée ?

Depuis quelques temps vous constatez un phénomène curieux en soirée : plutôt que de faire des jeux d’alcool, de plus en plus d’invités s’éclipsent par petits groupes pour aller faire on ne sait quoi dans les WCs…avant de revenir 10 minutes plus tard chauds comme la braise et prêts à teuffer !
Au début vous pensiez bon esprit qu’il s’agissait d’une nouvelle mode consistant à aller faire caca en soirée mais il n’en est rien : ces jeunes déglingos vont taper de la C ! Continuer à lire

nike-uk-london-office-6

C’est de la merde #3 : le journalisme 2.0

Journalisme 2.0 :  sur Internet consiste à parler de tout et de rien. Surtout de rien

Depuis un peu plus d’un an, zoner sur Facebook est devenu un véritable calvaire.
Certainement depuis que le journalisme 2.0 y a fait son apparition. Pour le meilleur mais surtout pour le pire. Je vous raconte.
Continuer à lire

Townies

Typologie des étudiants en école de commerce : les sup’ de connard (Parties 1 & 2)


« Faudrait que tu ailles un jour dans un collège de garçons. Essaie pour voir. Y a que des types foireux, et tout ce qu’ils font c’est étudier afin d’en savoir assez pour arriver plus tard à s’acheter une Cadillac, et faut faire comme si ça vous embêtait que l’équipe de foot ait perdu, et on glande du matin au soir à baratiner sur les filles et sur l’alcool et le sexe, et on forme des petits groupes merdiques de soi-disant copains qui se serrent les coudes. »

(JD Sallinger, l’attrape-cœurs)

Continuer à lire